noscript

Please Wait...

achoura2019

Sommet Kim-Trump : Pyongyang dit avoir proposé de démanteler son complexe nucléaire

Sommet Kim-Trump : Pyongyang dit avoir proposé de démanteler son complexe nucléaire
folder_openAsie access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'avenir du complexe nucléaire nord-coréen de Yongbyon était sur la table au deuxième sommet du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un avec le président américain Donald Trump jeudi à Hanoï.

La Corée du nord a proposé de le démanteler «de manière permanente et totale», en présence d'experts américains, en échange d'une levée «partielle» des sanctions économiques qui lui sont infligées, a déclaré le chef de la diplomatie nord-coréenne Ri Yong Ho après l'échec du sommet.

Le président américain Donald Trump avait déclaré que son sommet avec Kim Jong Un n'avait abouti à aucun accord car il n'était pas disposé à lever les sanctions contre la Corée du Nord, mais a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires.

«Ils étaient disposés à procéder à une dénucléarisation (...) mais nous ne pouvions pas renoncer à toutes les sanctions», a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet de deux jours à Hanoï.

«Aucun accord n'a été conclu pour le moment, mais leurs équipes respectives ont hâte de se rencontrer» à nouveau, avait déclaré plus tôt la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

Yongbyon ne serait pas la seule structure d'enrichissement de l'uranium de la Corée du Nord. Le fermer ne signifierait pas en soi la fin du programme atomique nord-coréen.

Le renseignement américain estime que Pyongyang dispose de deux centres supplémentaires, l'un près de Kangson, dans la banlieue de Pyongyang, l'autre dans un lieu inconnu.

La fermeture de Yongbyon pourrait «ralentir» la croissance des stocks nord-coréens de matières fissiles mais ne la «plafonnerait» pas, déclare sur Twitter Jeffrey Lewis, chercheur à l'Institut Middlebury des études internationales de Monterey.

Les sceptiques relèvent aussi que le Nord a déjà produit un stock de matériaux fissiles avec lesquels il pourrait produire de nouvelles bombes atomiques.

Comments

//