Please Wait...

L’Iran est l’adversaire le plus sophistiqué et le plus dangereux d’«Israël», selon Haaretz

folder_openIran access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

«L’Iran est l’adversaire le plus sophistiqué et le plus dangereux d’Israël», écrit le journal israélien Haaretz dans une analyse parue sur son site le 7 janvier.

Et de poursuivre: «L’Iran a adopté une stratégie sur plusieurs décennies. Mais Israël, frénétiquement concentré sur l’ici et maintenant, n’a pas de plan systématique pour le confronter – et d’autres objectifs nationaux cruciaux à long terme».

Le journal évoque les déclarations de 2014 du Leader de la Révolution islamique, sayed Ali Khamenei, selon lesquelles «l’entité sioniste ne verra pas les 25 prochaines années».

Pour éviter la concrétisation d’une telle prédiction, l’auteur de l’article propose à «Tel-Aviv» d’élaborer une stratégie sur une période de 50 ans similaire à celle de l’Iran.

L’imam Khamenei a fait publier en octobre dernier un nouveau document sur la perspective de la République islamique, cette fois sur une période de 50 ans, qui insiste sur l’ascension de l’Iran dans le classement des cinq premiers pays du monde dans les domaines scientifiques et technologiques, et des sept premiers pays où le développement et la justice sont les plus florissants.

Soulignant la nécessité de maintenir la sécurité et la dissuasion de l’entité sioniste dans les années à venir, le journal écrit que «l’Iran est l’adversaire le plus sophistiqué et le plus dangereux d’Israël. C’est un État religieux doté d’une vision à long terme».

L’Iran mène face à «Israël» la politique de la «guerre d’usure jusqu’à l’anéantissement», rappelle-t-il ajoutant qu’«Israël» devrait envisager une stratégie de sécurité intérieure qui conviendrait le mieux à la stratégie de l’adversaire.

Au sujet du programme nucléaire iranien, Haaretz indique qu’«un certain nombre d’acteurs régionaux développent des réacteurs nucléaires… il est donc très probable qu’Israël soit confronté à un scénario nucléaire cauchemardesque du Moyen-Orient».

L’auteur de l’analyse, qui était auparavant conseiller adjoint de «la sécurité intérieure» du «cabinet israélien», indique que «le Leader a déjà commencé à renforcer la République islamique contre diverses tempêtes», sous-entendant que «Tel-Aviv» devrait en prendre de la graine.

Source: PressTV et rédaction

Comments

//