ACTUALITÉSMoyen OrientPalestine Infos d’ALAHED:Un ministre «israélien» annonce des conditions plus difficiles pour les prisonniers palestiniens

Please Wait...

Un ministre «israélien» annonce des conditions plus difficiles pour les prisonniers palestiniens

folder_openPalestine access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le ministre « israélien » de la Sécurité publique, Gilad Erdan a annoncé mercredi un durcissement des conditions de détention des prisonniers palestiniens incarcérés pour des motifs sécuritaires dans les prisons israéliennes.

Ces mesures se traduiront notamment par le rationnement de l'approvisionnement en eau, le blocage des fonds de l'Autorité palestinienne, la réduction de l'autonomie et la fin de la séparation des prisonniers appartenant aux factions palestiniennes rivales du Hamas et du Fatah.

S'exprimant lors d'une conférence de presse dans le centre d'« Israël », Erdan a déclaré aux journalistes que « la fête est terminée », ajoutant que ses recommandations, qui seraient présentées aux ministres, doivent être confirmées au cours des prochaines semaines et mises en œuvre d'ici un an.

« Nous ne craignons pas les menaces ni les grèves », a-t-il mis en garde lors de la conférence de presse.

Selon Erdan, aucune agence de sécurité israélienne n'est « fermement opposée » aux mesures, en dépit d'une discussion qu'il a menée en novembre.

« L'administration pénitentiaire peut gérer n'importe quel scénario dans ses locaux », a assuré le ministre. « Nous ne devons pas être dissuadés par toute tentative de nous effrayer. Malgré les réserves du Shin Bet, il n'y a aucune raison qu'un problème de sécurité soit retardé », a-t-il ajouté.

Les recommandations d'Erdan sont basées sur un rapport commandé par lui-même et composé par une équipe spéciale de son ministère.

Les hauts responsables des services pénitentiaires ont estimé que le plan d'Erdan pourrait être mis en œuvre, mais certains ont averti des conséquences possibles du déménagement.

Au cours de discussions menées par le Conseil national de sécurité sur la question, le service de sécurité « israéliennes » et l'armée ont soulevé des objections, affirmant que cela pourrait entraîner des violences en Cisjordanie occupée, car les prisonniers de sécurité sont adulés par la population.

Mélanger les prisonniers des différentes organisations palestiniennes est une option qui pourrait être mise en œuvre presque immédiatement, ont déclaré les responsables du service pénitentiaire.

Mais d'autres propositions, telles que déplacer les douches, restreindre l'utilisation de l'eau ou créer des cuisines générales au lieu de permettre aux prisonniers de préparer leur propre nourriture, nécessiteraient des plans et des budgets plus détaillés.

Source : sites web

Comments

// -0.346833