noscript

Please Wait...

Avancée de l’armée syrienne près du Golan: «Israël» se sent menacé

Avancée de l’armée syrienne près du Golan: «Israël» se sent menacé
folder_openLibération mai 2000 access_time depuis 3 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Suite aux avancées de l’armée syrienne près des frontières du Golan, l’armée israélienne a augmenté vendredi le niveau d’alerte sur les frontières nord des territoires palestiniens occupés, rapporte le journal israélien Haaretz.

Avancée de l’armée syrienne près du Golan: «Israël» se sent menacé

Selon Haaretz, «Israël» ne s’attend pas à une confrontation directe avec l’armée syrienne, mais se prépare à affronter les possibles conséquences indirectes de l’opération de l’armée syrienne dans la région de Deraa, à seulement 60 kilomètres des frontières septentrionales des territoires occupés.

Le journal a également annoncé que Gadi Eisenkot, le chef d’état-major de l’armée israélienne, a rencontré ce jeudi en urgence son homologue américain, Joseph Dunford, pour discuter de la Syrie.

Le cabinet de sécurité israélien examinera dimanche l’état du front intérieur à l’approche d’une éventuelle guerre dans le Nord, a souligné Haaretz.

À l’heure actuelle, l’armée syrienne renforce ses positions dans les zones dont elle a repris le contrôle dans la province de Deraa.

Jeudi 28 juin, elle a réussi à nettoyer de la présence des terroristes les cités de Samma al-Hneidat, de Maliha Sharqiya et de Maliha Gharbiya, au sud de Nahtah. Elle a pu reprendre aux terroristes le contrôle des districts d’al-Nahtat, de Sama al-Hunaydat et de Mleihat al-Atach.

Avec la libération de ces régions, l’armée syrienne a coupé les voies d’approvisionnement des terroristes, ce qui devrait accélérer la libération totale de la province de Deraa.

Source : Press TV et rédaction

 

Comments

//