Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Le Kremlin annonce une conférence téléphonique au format Normandie France: le gouvernement d’accord pour un front républicain face au FN Lavrov au Caire: lutte antiterroriste et coopération au cœur des discussions Syrie: 14 civils tués par un bombardement de «Daech» dans l’est Tir de missile: Pyongyang promet un nouveau «cadeau aux Yankees» Bangladesh: le cyclone Mora touche terre, 300.000 personnes évacuées GB: fin prématurée d’une procédure légale contre le Brexit Irak: 13 martyrs dans un attentat suicide à Bagdad revendiqué par «Daech» Poutine: malgré des divergences, la Russie et la France peuvent améliorer leur coopération Le Yémen frappé par le choléra: 500 morts et près de 42.000 cas suspects Les forces irakiennes progressent à Mossoul et appellent les civils à fuir Maroc: le leader de la contestation à Al-Hoceïma arrêté Le journaliste Hani Al-Abandi à Al-Ahednews: Nous sommes confrontés à un nettoyage sectaire à Awamiyah Téhéran prêt à envoyer des forces pour superviser le cessez-le-feu en Syrie «Israël» prépare une évacuation partielle en cas de guerre avec le Hezbollah 80 % des demandes des détenus palestiniens grévistes de la faim acceptées Macron reçoit Poutine à Versailles, promet un «dialogue exigeant» Depuis 2014: près de 600 vies fauchées par «Daech» en Europe La Corée du Nord a tiré un missile selon Séoul «Israël» approuve un projet controversé de téléphérique à al-Qods occupée Lourde charge de sayed Khamenei contre l’Arabie saoudite: des gens indignes «Israël» ordonne la fermeture du réservoir d’ammoniaque de Haïfa pour juillet Un charnier de «Daech» retrouvé dans le nord de la Syrie Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'interdiction des ordinateurs et des appareils électroniques en cabine, sur les vols à destination des Etats-Unis, pourrait être étendue non seulement à l'Europe, mais également à d'autres régions du monde, a annoncé un responsable américain.

USA: l'interdiction des ordinateurs en vol «probablement» étendue à l’Europe et d’autres régions

«Il est probable que les restrictions mises en place en mars puissent être étendues à d'autres régions. Mais pas seulement l'Europe – étendues à des régions supplémentaires», a déclaré le 16 mai David Lapan, le porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure (DHS), en commentant l’interdiction par les Etats-Unis des ordinateurs durant le vol. En mars, les autorités américaines avaient interdit aux passagers en provenance de dix aéroports dans huit pays arabes et en Turquie de transporter en cabine ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques d'une taille supérieure à celle d'un téléphone portable.

La ministre adjointe du DHS, Elaine Duke, est attendue ce 17 mai à Bruxelles pour des pourparlers avec les partenaires européens. Ces discussions porteront sur l'ampleur et la portée de cette interdiction et de ses conséquences, selon David Lapan.

Une interdiction américaine des ordinateurs portables pourrait semer la pagaille dans les aéroports européens, avec plus de 3 250 vols par semaine prévus cet été entre les pays de l'Union européenne et les Etats-Unis, selon des chiffres de l'industrie aérienne. Certains experts estiment que les ordinateurs placés dans des bagages enregistrés présentent également un risque en raison de la possibilité que leurs batteries prennent feu.

David Lapan a défendu cette possible interdiction, affirmant que les autorités devaient suivre la nature changeante des menaces terroristes. «Combien de tentatives de détruire un avion commercial avons-nous vues – sous-vêtements piégés, utilisation de liquides, utilisation de cartouches [d'imprimante]», a-t-il énuméré. «C'est à nous déterminer ce que ceux qui veulent du mal vont faire et d'essayer de les arrêter», a-t-il conclu.

Source: sites web

17-05-2017 | 12:02
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut