Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Éthiopie: 7,7 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire Comment l’Arabie saoudite exporte-t-elle le wahhabisme à l’étranger ? Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US Trump estime que l’Arabie saoudite ne paie pas assez pour sa défense Une journée avec les combattants du Hezbollah à la frontière libano-palestinienne L’armée syrienne reprend le plus grand gisement de gaz du pays L’explosion du Capitole dans une vidéo diffusée par Pyongyang Assad: les USA empêchent l’OIAC d’enquêter sur l’incident à Khan Cheikhoun Afghanistan: les talibans lancent leur offensive de printemps Salman enflamme les conflits du Trône: bientôt un coup d’Etat ! L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Washington serait en train d'établir des chefs d'inculpation en vue d'une arrestation du lanceur d’alerte Julian Assange.

Les USA savent (enfin) de quoi ils vont accuser Assange.

Le gouvernement américain se dit prêt à présenter des chefs d'inculpation afin d'obtenir l'arrestation du lanceur d'alerte Julian Assange, relate la chaîne CNN, citant des sources proches du dossier.

En outre, l'arrestation du fondateur de WikiLeaks Julian Assange est une «priorité» pour l'administration Trump, qui tente de lutter contre la divulgation d'informations sensibles, a assuré jeudi le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions.

«Nous allons intensifier nos efforts et nous avons redoublé d'efforts en ce qui concerne les fuites», a déclaré M. Sessions en conférence de presse.

«C'est une affaire qui dépasse tout ce que je connais», a dit le ministre de la Justice, parlant du nombre élevé de fuites. «Nous avons des professionnels qui sont dans la sécurité aux États-Unis depuis des années et qui sont choqués par le nombre de fuites, dont certaines très sérieuses», a-t-il ajouté.

Selon le Washington Post, des procureurs ont rédigé ces dernières semaines une note sur les chefs d'accusation contre M. Assange et contre des membres de Wikileaks, qui pourraient inclure le complot, le vol de biens de l'Etat et la violation de la loi fédérale de l'Espionage Act.

Julian Assange, 45 ans, est réfugié à l'ambassade équatorienne à Londres depuis 2012, dans l'espoir d'échapper à un mandat d'arrêt européen pour un «viol» présumé en Suède qu'il nie.

Assange craint d'être extradé aux Etats-Unis, où il risque de lourdes peines pour la publication en 2010 de documents confidentiels militaires et diplomatiques, notamment sur les guerres en Irak et en Afghanistan.

Source: agences et rédaction

21-04-2017 | 12:12
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut