Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Algérie: 4 terroristes abattus dans une opération militaire France : la sortie de l’euro pourrait prendre un an et demi, dit Le Pen Le règlement du règne saoudien attend le signal américain Le Mistral au Japon avant des manœuvres dans le Pacifique Officier sioniste: le Hezbollah est la plus grande menace Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine Le Venezuela a lancé sa procédure de retrait de l’OEA Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe censuré après un voyage en Syrie Afghanistan: les Marines américains de retour dans le Helmand Un soldat allemand qui prétendait être un réfugié syrien, suspecté d’un projet d’attentat La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique Éthiopie: 7,7 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire Comment l’Arabie saoudite exporte-t-elle le wahhabisme à l’étranger ? Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US Trump estime que l’Arabie saoudite ne paie pas assez pour sa défense Une journée avec les combattants du Hezbollah à la frontière libano-palestinienne L’armée syrienne reprend le plus grand gisement de gaz du pays L’explosion du Capitole dans une vidéo diffusée par Pyongyang Assad: les USA empêchent l’OIAC d’enquêter sur l’incident à Khan Cheikhoun Afghanistan: les talibans lancent leur offensive de printemps Salman enflamme les conflits du Trône: bientôt un coup d’Etat ! L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

François Fillon estime qu'Emmanuel Macron sera son «probable concurrent» du second tour de la présidentielle tandis que Marine Le Pen est «convaincue» d'arriver en tête du premier tour dimanche prochain.

Fillon se voit au second tour face à Macron, Le Pen sûre de virer en tête.

A six jours du scrutin, le candidat de la droite et du centre a assuré une nouvelle fois lundi, lors d'un meeting à Nice, qu'il ferait mentir les sondages qui le placent en troisième position derrière ses concurrents d'En Marche et du Front national même si les écarts se sont resserrés depuis une semaine.

«Mes opposants de tous bords (...) ont voulu nous faire croire que la nomination des sondages valait élection», a-t-il dit. «Je les ai surpris une fois lors de la primaire (NDLR de la droite et du centre), nous les surprendrons une seconde fois à la fin de la semaine.»

Dans une interview à La Croix à paraître mardi, François Fillon va plus loin dans ses pronostics en parlant de son «probable concurrent au second tour, Emmanuel Macron» pour critiquer son programme économique.

Même si elle affiche son plus bas score depuis le début de la campagne dans un sondage Ifop Fiducial diffusé lundi, Marine Le Pen distance encore François Fillon de trois points et talonne Emmanuel Macron.

«Le tassement des grands blocs est un phénomène tout à fait classique lorsque les dénommés 'petits candidats' émergent», explique la présidente du Front national dans une interview à paraître mardi dans Le Figaro.

«Je suis sereine, confiante (...) je terminerai en tête du premier tour. J'en suis convaincue», ajoute-t-elle en indiquant qu'un second tour face à Emmanuel Macron aurait sa préférence.

«M. Macron est un mondialiste décomplexé là où M. Fillon est un mondialiste honteux. Je préfère toujours avoir un mondialiste décomplexé face à moi, au moins les choses sont claires.»

Et Marine Le Pen de souligner que, dans l'hypothèse d'un second tour face à Emmanuel Macron, elle fait mieux que François Fillon. «Le vote en ma faveur est plus utile que le vote Fillon», en conclut-elle.

Une enquête Elabe pour BFMTV et L'Express publiée lundi donne le chef de file d'En Marche vainqueur à 65%-35% dans l'hypothèse d'un second tour face à François Fillon et à 62%-38% s'il y affrontait Marine Le Pen.

Source: agences et rédaction

18-04-2017 | 09:55
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut