Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Syrie: un attentat à la voiture piégée à Homs fait plusieurs victimes Trump a demandé à des responsables du renseignement de nier tout lien avec la Russie Les violences en RDC font plus de déplacés qu’en Syrie, selon une ONG Bahreïn: Les forces du régime prennent d’assaut le village de Daraz, des manifestants y résistent Au Yémen, la foule accueille l’émissaire de l’Onu avec des chaussures Italie/migrants: 50.000 arrivées depuis janvier, accord avec les voisins de la Libye GB: au moins 19 morts dans une «attaque terroriste» à Manchester La Russie et la Chine préoccupées par les activités militaires nord-coréennes et US Choléra au Yémen: 315 morts, 29.300 cas suspects L’armée tunisienne met en garde contre le blocage des sites pétroliers La victoire de Rohani, mauvaise nouvelle pour Trump et ses alliés, selon Fisk Recep Tayyip Erdogan réélu à la tête de l’AKP, le parti au pouvoir «Israël» préoccupé par le contrat d’armements américano-saoudien Zarif: Trump veut «pomper» l’argent de l’Arabie saoudite Quels sont les investissements financiers et militaires de Trump en Arabie? Présidentielle iranienne: Rohani réélu dès le premier tour Empreinte US: Macron et Philippe, «Young Leaders» de la French-American Foundation Choléra au Yémen: près de 23.500 cas, 242 morts en trois semaines L’Onu craint un retour prochain de terroristes en Europe Venezuela: «Retire tes mains sales d’ici, Trump», lance Maduro Syrie: Les derniers hommes armés s’apprêtent à quitter Homs Tunisie: limogeage de la présidente de la commission chargée des filières terroristes Le président sortant Hassan Rohani en tête de l’élection iranienne Irak: une double explosion frappe Bagdad, plusieurs morts et blessés Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> EXCLUSIVITÉS >> Rapports >> Rapports

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le premier tour des élections présidentielles françaises aura lieu le dimanche 23 Avril, 11 candidats à la présidentielle participeront à ce tour. Si aucun candidat ne recueille la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour de scrutin, un second tour aura lieu le 7 mai prochain où seuls peuvent se présenter les deux candidats arrivés en tête au premier tour.

Le diplomate français Michel Rimbaud au site Al-Ahed: «le lobby américano-sioniste contrôle l'Etat français».

Les élections françaises auront lieu dans un climat d’incertitude et de manque de connaissance de l'orientation générale des électeurs français en particulier avec la montée du candidat pro-américain Emmanuel Macron et la campagne médiatique que subit le candidat républicain et l'ancien premier ministre (à l'époque de Nicolas Sarkozy), François Fillon, qui appelle au développement des relations avec la Russie, et aspire également à changer la politique française en Syrie, selon ses déclarations.

Le site Al-Ahed qui suit de près ces élections, a tenu cet entretien avec l'ancien diplomate et ambassadeur français Michel Rimbaud*.

Comment voyez-vous cette élection d’un point de vu interne et externe?

Habituellement, les candidats aux élections présidentielles évitent d’évoquer les questions externes, et concentrent leur attention sur les sujets internes, cela ne signifie pas que les événements externes n’ont pas une grande importance, mais que les candidats voudraient éviter de s'impliquer dans les problématiques complexes telles que, l'Union européenne qui est pourtant un sujet essentiel du quotidien français. En ce qui concerne la situation interne, plusieurs partis se mêlent à la course électorale, le lobby américano-sioniste qui est un joueur puissant sur la scène électorale, comprend des candidats dans plusieurs partis, alors que le lobby français ou les Français souverains dont la candidate principale est celle du Front national Marine le Pen, renferme plusieurs autres candidats moins forts tels que Jacques Cheminade et François Asselineau.

Vous avez évoqué le lobby américano-sioniste, où existe-t-il? Et d’où puise-t-il sa force?

Ce lobby est situé dans l'Etat français profond, dans les banques, l'armée, la sécurité, les emplois et se trouve principalement dans les diplômés des grandes écoles (par exemple Inac). Il compte sur les associations et les groupes qui rassemblent des élites, des intellectuels, des financiers, des journalistes et d'autres domaines encore. Il compte également sur le soutien de l'Eglise protestante, qui devient de plus en plus forte en Europe et en France en particulier, l’accroissement de ce lobby remonte à l'état d'admiration pour tous ce qui est américain. Il bénéficie alors des activités et de la forte propagande qu'il possède, nous pouvons voir ce lobby dans les sociétés missionnaires qui pratiquent le prosélytisme sur les autoroutes où ils portent des vêtements noirs, et parlent aux gens au sujet de la résurrection et la venue du Christ. Le lobby rassemble plusieurs groupes tels que «les Témoins de Jéhovah», «le septième jour»… Il y a cinq à six associations métaphysiques actives dans ce domaine de missionnaire.
Ce lobby compte aussi sur les futurs dirigeants et leurs programmes. Les membres de ce lobby sont reçus par intermittence aux États-Unis pour s'adapter et s’annexer sous le commandement du lobby. Il y a deux peuples élus dans le monde le premier est bien connu au Moyen-Orient, alors que le deuxième est en Amérique.

Qu'en est-il du lobby catholique et de son soutien à François Fillon?

Il y a certains dans l'église catholique qui soutiennent Fillon, mais il y a aussi certains qui sont influencés et contrôlés par le lobby américano-sioniste. Par exemple, au sein du ministère français des Affaires étrangères il y a des cadres qui décident de la politique loin des diplomates, un grand nombre parmi eux sont soumis à ce lobby. François Fillon est un exemple de français conservateurs de l'Église catholique, mais je ne sais pas s'il va gagner, surtout qu'il y a une grande campagne médiatique menée contre lui, à ce jour, les choses ne sont pas claires.

Qu'en est-il de la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen?

Elle fait également parti du lobby français, et a de grandes chances de gagner le premier tour, mais il est grand probable que le scénario de Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen en 2002 se reproduise dans ces élections, à l’époque tous les partis se sont mis contre le père de Marie Le Pen, Jean-Marie Le Pen, et ont voté pour Chirac.

Pouvons-nous dire que ces élections représentent un conflit qui dépasse la frontière française?

Certes, il y a un conflit d'identité dans ces élections, où la lutte est pour toute l’Europe non seulement pour la France. Et cela est essentiellement un projet américain pour le contrôle et la domination de l’Europe, les courants souverains veulent l'indépendance de la tyrannie et du contrôle du lobby européen, et lutte aussi pour l’adhésion à l'OTAN. Les partis traditionnels sont ceux de l’Europe et de l'Atlantique, les américains ont libéré la France de l'Allemagne nazie, mais l’ont colonisée par d’autre moyen. Le général Charles de Gaulle voulait s’éloigner de l'hégémonie américaine, et a fait une alliance historique entre lui et le parti communiste, mais qui n'a pas duré longtemps.

Y a-t-il une politique arabe pour la France?

Je ne pense pas, Charles de Gaulle a essayé de se rapprocher encore plus des arabes, mais il n'y a pas de politique arabe pour la France.

Qu'en est-il de la relation avec la Russie?

Historiquement, la Russie était le plus proche allié de la France, cette alliance a toujours provoqué le conflit permanent entre l'Allemagne et la France. En France, il y a plusieurs partis qui veulent des relations étroites avec la Russie, ce sont les partis souverains, y compris les certains dirigeants dans les partis traditionnels.

* Michel Rimbaud: Ancien ambassadeur français au Soudan, en Arabie Saoudite, en Ethiopie et en Mauritanie. Puis, diplomate en Syrie, en Algérie, au Liban et au Brésil. Il a travaillé en tant que diplomate dans le ministère français des Affaires étrangères pendant quatre décennies. Il a plusieurs écrits sur le Moyen-Orient et l’Afrique (notamment son livre «Une tempête sur le Grand Moyen-Orient», où il révèle le projet de la destruction de la Syrie).
Il est également chargé de cours à des séminaires politiques en France et dans le monde.

Source: french.alahednews

17-04-2017 | 14:05
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut