Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Algérie: 4 terroristes abattus dans une opération militaire France : la sortie de l’euro pourrait prendre un an et demi, dit Le Pen Le règlement du règne saoudien attend le signal américain Le Mistral au Japon avant des manœuvres dans le Pacifique Officier sioniste: le Hezbollah est la plus grande menace Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine Le Venezuela a lancé sa procédure de retrait de l’OEA Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe censuré après un voyage en Syrie Afghanistan: les Marines américains de retour dans le Helmand Un soldat allemand qui prétendait être un réfugié syrien, suspecté d’un projet d’attentat La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique Éthiopie: 7,7 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire Comment l’Arabie saoudite exporte-t-elle le wahhabisme à l’étranger ? Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US Trump estime que l’Arabie saoudite ne paie pas assez pour sa défense Une journée avec les combattants du Hezbollah à la frontière libano-palestinienne L’armée syrienne reprend le plus grand gisement de gaz du pays L’explosion du Capitole dans une vidéo diffusée par Pyongyang Assad: les USA empêchent l’OIAC d’enquêter sur l’incident à Khan Cheikhoun Afghanistan: les talibans lancent leur offensive de printemps Salman enflamme les conflits du Trône: bientôt un coup d’Etat ! L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président iranien Hassan Rohani a inauguré dimanche cinq phases du champ gazier Pars Sud, situé dans le Golfe, qui ont nécessité 20 milliards de dollars d'investissement depuis une douzaine d'années, selon les médias iraniens.

L'Iran inaugure 5 phases du champ gazier de Pars Sud d'une valeur de 20 md USD.

L'inauguration des phases 17, 18, 19, 20 et 21, permet à l'Iran d'augmenter sa production de gaz à Pars Sud et d'atteindre celle du Qatar, selon les responsables iraniens.

Pars Sud, propriété de l'Iran et du Qatar, est le plus grand gisement de gaz naturel au monde.

«Notre production a atteint 575 millions de mètres cubes par jour», a déclaré M. Rohani.

La production totale de gaz de l'Iran est de 885 millions de mètres cubes par jour, selon les chiffres officiels.

«En pleines sanctions, avec l'aide des ingénieurs et des travailleurs iraniens, nous avons réussi à développer ces dernières années onze phases de Pars Sud» qui en compte vingt-et-un au total, a déclaré de son côté Bijan Namadar Zanganeh, le ministre iranien du Pétrole.

Désormais, la presque totalité des phases de Pars Sud sont entrées en exploitation.

L'Iran dispose des deuxièmes réserves mondiales de gaz après la Russie et des quatrièmes réserves de pétrole dans le monde.

En novembre, la société française Total a signé un pré-accord de 4,8 milliards de dollars pour développer la phase 11 de ce champ gazier, mais elle attend encore la «décision finale» des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses projets dans le pays.

Par ailleurs, la conclusion en juillet 2015 de l'accord nucléaire avec les grandes puissances, a permis la levée en janvier 2016 d'une partie des sanctions internationales contre Téhéran.

L'Iran a réussi à augmenter sa production de pétrole à 3,9 millions de barils par jour (mbj) contre 2,6 mbj précédemment et de plus que doubler ses exportations pétrolières.

Téhéran cherche aussi à attirer les grandes compagnies internationales pour développer son secteur énergétique.

Début janvier, Téhéran a qualifié 29 grandes compagnies européennes et asiatiques pour participer aux appels d'offres pour le développement des champs pétroliers et gaziers du pays.

Parmi ces sociétés figurent notamment le groupe français Total, l'anglo-néerlandais Shell, le néerlandais Shlumberger, l'Italien Eni, les russes Gazprom et Lukoil, les chinois CNPC et Sinopec international.

Source: agences et rédaction

17-04-2017 | 12:52
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut