Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

USA: l’ex-sénateur Joe Lieberman ne souhaite pas diriger le FBI Le projet d’une «Otan arabe» n’est pas viable Sayed Nasrallah: L’Arabie Saoudite cherche la protection des USA, l’axe de la résistance est devenu plus fort Sur le chemin de la Libération… Pékin voit rouge après l’apparition d’un navire US près d’un archipel disputé Macron réitère à Bruxelles son ambition de «refonder» l’Europe Quatre membres de «Daech» projetant des attaques dans les transports arrêtés à Moscou Les Etats-Unis ont égaré l’équivalent d’un milliard de dollars d’armes en Irak et au Koweït Tunisie: la vie reprend à Tataouine, report d’une manifestation 535 millions d’enfants touchés par la violence et les catastrophes naturelles (Unicef) Trump au président al-Sissi : «Mec, j’adore tes chaussures» Le président turc lance un ultimatum à Bruxelles au sujet de l’adhésion de son pays à l’UE Macron aurait sa majorité à l’Assemblée nationale Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Dans un message adressé à la nation iranienne, le leader de la révolution sayed Ali Khamenei a présenté ses vœux à l'occasion du Nouvel An du calendrier iranien, année 1396 de l'hégire solaire.

Iran: priorité à l'emploi et à la production durant la nouvelle année, selon sayed Khamenei

L’Ayatollah Khamenei a présenté d’abord ses vœux à l’occasion de la naissance de la vénérée Fatima, fille du prophète, et a souhaité que la nouvelle année soit pour tous les Iraniens, les familles des martyrs, les mutilés de guerre ainsi que pour tous les musulmans du monde, une année «pleine de prospérité, de sécurité».

L'Ayatollah Khamenei a baptisé l’année 1396 du calendrier iranien d'«année de l’économie de résistance: productions et emplois».

Le leader a évoqué ensuite la présence massive du peuple iranien à la Journée internationale de Qods (journée qui marque la solidarité iranienne envers les palestiniens, ndlr) ainsi qu’à la grande marche du 11 février commémorant l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, «grandes marches qui ont constitué une réponse à l’offense faite par le président américain à notre peuple».

«Bien que l’insécurité sévisse aux portes du pays, dans les pays voisins et ceux de la région, la sécurité n’a jamais quitté notre quotidien et notre peuple sait désormais ce que signifie la sécurité durable».

Pour l'Ayatollah Khamenei, «le volontarisme de la jeune génération» et «la conscience religieuse de plus en plus large» sont les deux autres facteurs qui ont contribué aux progrès du pays. «On n’a pas cessé d’entendre des nouvelles sur les innovations scientifiques technologiques, les inventions culturelles, les succès sportifs de milliers de jeunes iraniens, issus des quatre coins de l'Iran, des jeunes dont la ferveur religieuse ne s’est jamais démenti et s’est manifestée à travers de multiples rassemblements et manifestations».

L’Ayatollah Khamenei est revenu sur les difficultés et les amertumes qui ont eux aussi jonché l’année qui s’achève et qui sont surtout liés au quotidien des gens : «je suis au courant des contraintes économiques avec lesquelles sont aux prises la couche la plus défavorisée de la société. Je sens au plus profond de moi les problèmes tels que le chômage, la cherté de la vie, les inégalités et les problèmes sociaux. De ces difficultés, nous sommes tous responsables et il faut en répondre à Dieu et au peuple».

L’Ayatollah Khamenei a fait allusion ensuite au nom choisi pour la nouvelle année (Economie de Résistance : production-emplois) pour souligner la place que devra occuper la relance économique dans les politiques étatiques.

«Il existe de bons rapports sur le bilan économique du gouvernement mais l’écart est encore grand entre les faits accomplis et les attentes du peuple. Il convient cependant de considérer les points forts tout comme les points de faiblesse», a indiqué sayed Khamenei, ajoutant qu’«il ne suffit pas de baptiser des années du nom de l’économie de résistance. La solution est de répartir les principes de cette économie et de se concentrer sur la production nationale et la création des emplois pour les jeunes. Ce sont là les revendications du leadership de la Révolution, de notre nation. Et c’est en appliquant ces principes que le succès sera au rendez-vous. Et les responsables se devront de présenter les résultats du travail accompli au peuple».

Source : presstv

20-03-2017 | 16:02
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut