Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Ni Le Pen, ni Macron»: des manifestations dégénèrent à Paris et Rennes L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Grève générale des Palestiniens en soutien aux grévistes de la faim Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains Source syrienne: L’agression israélienne, une tentative désespérée pour remonter le moral des terroristes La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Un ministre israélien confirme l’agression contre la Syrie: Cohérente avec la politique d’«Israël» Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Après d'intenses négociations avec les membres de groupes armés, le Centre russe pour la réconciliation a obtenu leur accord de se retirer de la banlieue nord de la ville de Homs.

Syrie: 400 membres armés et leurs familles évacués de Homs

Au bout d'un mois d'intenses négociations, un premier groupe de 400 combattants accompagnés de leurs familles a été évacué de la banlieue nord de la ville syrienne de Homs, annonce aux journalistes le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le général Alexeï Kim.

Auparavant, il avait été annoncé que des groupes armés commençaient à se retirer de la banlieue de Homs, al-Waer, pour se rendre dans les régions nord de la Syrie.

«Il s'agit d'un résultat très important tant pour le Centre que pour la partie syrienne, car le gros des groupes illicites armés qui se trouvent à Homs, a donné, au terme de négociations difficiles et prolongées, son accord pour quitter la ville», a indiqué le général.

Selon lui, un premier groupe de 400 combattants accompagnés de leurs familles a été évacué.

«Cela représente pratiquement un mois de négociations intenses, car les djihadistes formulaient leurs revendications alors que le Centre et la partie syrienne formulaient les leurs. Il a fallu trouver un dénominateur commun pour satisfaire les parties. Les négociations étaient très difficiles, néanmoins, vous voyez le premier résultat», a dit le général.

Selon les informations du Centre, plusieurs centaines d’extrémistes passeront dans les rangs de la milice populaire ou feront partie de la police syrienne dans le cadre de l'amnistie proclamée par le président Bachar al-Assad.

L’armée syrienne reprend le contrôle de plusieurs bâtiments à Damas

Selon le gouverneur de la province de Homs Talal al-Barazi, après la sortie des extrémistes, la ville sera libre de groupes illicites armés.

«Après la sortie des djihadistes, les établissements de l'État seront de retour à al-Waer et les habitants locaux recommenceront une vie normale», a déclaré le gouverneur.

Al-Waer (100 000 habitants) était le dernier refuge de groupes armées à Homs.

Source : agences et rédaction

20-03-2017 | 13:50
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut