Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB Nucléaire/Téhéran met les points sur les i: Respecter mais riposter La Russie dit avoir déjoué une attaque de «Daech» à Sakhaline La justice suspend un décret de Trump sur les «villes sanctuaires» Trump assure que le sort d’Assad n’est «pas un obstacle» en Syrie Sayed Khamenei: L’Islam est derrière l’animosité des USA et d’«Israël» envers l’Iran USA: la violence par balle à Chicago dans le sillage de 2016, année record Irak: «Daech» exécute au moins 15 civils à Mossoul France/Présidentielle: pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé Lorsque le «poisson Nasrallah» occupe les rivages d’«Israël» ... et son esprit Trois terroristes de «Daech» éliminés... par des sangliers sauvages La Turquie pourrait revoir sa position sur l’UE, dit Erdogan Les attentats contre les églises visent l’unité des Egyptiens, dit le pape copte Brouille diplomatique entre Berlin et «Tel-Aviv» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

A l'heure où les Iraniens ne sont plus les bienvenus aux Etats-Unis, l'Iran est considéré comme l'un des pays les plus généreux dans l'accueil des réfugiés, en particulier afghans, selon l'ONU.

L'Iran salué par l'ONU pour l'accueil des réfugiés.

Le gouvernement iranien a été «exemplaire en accueillant les réfugiés et en laissant les frontières ouvertes», affirme Sivanka Dhanapala qui dirige à Téhéran le bureau du Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). «On n'en parle pas assez».

Un million d'Afghans sont accueillis légalement en Iran depuis près de 40 ans et les organisations non-gouvernementales (ONG) estiment à deux millions ceux qui y vivent clandestinement.

Ces Afghans représentent la quatrième population de réfugiés la plus importante dans le monde, selon l'ONU. Elle était la deuxième jusqu'au déclenchement du conflit en Syrie en 2011 qui a engendré un exode de millions de réfugiés, notamment en Turquie et au Liban.

Des membres d'ONG étrangères à Téhéran soulignent l'ironie de voir l'Iran faire partie des six pays à majorité musulmane ciblés par le président américain Donald Trump, alors que Téhéran continue à accueillir des Afghans victimes d'un conflit en partie provoqué par les Etats-Unis.

M. Dhanapala met en avant un décret du leader de la Révolution islamique, sayed Ali Khamenei, datant de 2015 qui rend obligatoire la scolarisation de tous les enfants afghans - avec ou sans papiers - ce qui a nécessité la construction de 15.000 nouvelles classes.

«Nous avons aussi travaillé avec le gouvernement pour intégrer les réfugiés dans un système de sécurité sociale, ce qui est un développement sans précédent», se réjouit le représentant du HCR.

Des travailleurs humanitaires étrangers reconnaissent que l’Iran a accepté d’accueillir des Afghans et qu'à cet égard, il mérite plus de considération.

«Dans un monde où vous avez des histoires si terribles concernant l'accueil des réfugiés, je pense que l'Iran est vraiment une bonne nouvelle», souligne Sivanka Dhanapala.

Source: agences et rédaction

16-03-2017 | 11:47
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut