Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Embargo sur les armes belges vers l’Arabie: le débat relancé Moscou: De nouvelles sanctions antirusses ne nuisent qu’à la lutte mondiale contre «Daech» Nouvelle offensive des forces irakiennes sur la vieille ville de Mossoul Des milliers de manifestants à Sanaa protestent contre l’offensive dirigée par l’Arabie L’Iran sanctionne 15 sociétés américaines pour soutien à «Israël» et au terrorisme L’armée algérienne abat deux terroristes, dont «l’émir local de Daech» Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique «Israël»: la fermeture d’un réservoir d’ammoniaque menacé par le Hezbollah reportée Arabie Saoudite: la sœur de Raïf Badawi interrogée par la police Deuxième arrestation après la mort du demi-frère de Kim Jong-un Assad: les pays occidentaux se sont isolés en soutenant les représentants du terrorisme contre Damas Quand les sionistes sont terrorisés... Nouveau massacre saoudien au Yémen: 8 femmes et un enfant tombés en martyre (photos) Viols, massacres de bébés: l’armée birmane accusée de «nettoyage ethnique» Libye: les extrémistes chassés de leur bastion à l’ouest de Benghazi L’Arabie saoudite dévoile son chasseur-bombardier dernière génération Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Souhaitant que la justice et la transparence règnent au cours de la campagne présidentielle, plus de 20.000 Français ont signé une pétition, lancée quelques semaines avant l'élection, pour exhorter à ouvrir une enquête sur les soupçons pesant sur Emmanuel Macron.

Après le Penelope Gate, le Macron Gate? Une pétition appelle à enquêter sur Macron

Tandis que François Fillon s'est vu communiquer sa mise en examen pour détournement de fonds publics, c'est au tour du candidat d'En Marche ! d'être rattrapé par la patrouille. Une pétition intitulée «Pour qu'une enquête soit ouverte sur les scandales Macron» a été lancée par David van Hemelryck, membre de l'association Rassemblement Action-Justice. Selon lui, «l'absence d'enquête semble démontrer une inégalité de traitement entre les citoyens: Macron semble être "protégé"».

La pétition porte déjà ses fruits : mardi, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour favoritisme. En cause, le déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas, premier dossier sur lequel l'auteur du document souhaitait enquêter. Cette rencontre du candidat avec des chefs d'entreprise français a été organisée en 2016, sans appel d'offres, et son coût est estimé à quelque 380 000 euros.

Parmi d'autres dossiers éveillant les soupçons des mouvements anti-corruption figurent le «soupçon de trafic d'influence du lobby pharmaceutique et notamment Servier » et les « déclarations suspectes pour l'impôt sur le revenu et l'ISF», vu que les avoirs de l'ancien ministre de l'Économie ont été «amputés» de 2,8 millions d'euros.

Par conséquent, les délits potentiels attribués au candidat sont «faux», «usage de faux», «recel» et «fraude fiscale».

Au moment où nous publions cet article, la pétition a été signée par 20 252 personnes, et le nombre ne cesse de croître.

Le hashtag #macrongate gagne également en popularité, certains internautes dénonçant la lenteur avec laquelle la justice s'est saisie de l'affaire, d'autres ironisant sur la soirée organisée à Las Vegas.

Dans son édition du 8 mars, le Canard enchaîné a évoqué des soupçons entourant une rencontre d'Emmanuel Macron avec près de 500 entrepreneurs, représentants et dirigeants de diverses startups françaises qui s'était tenue le 6 janvier 2016 à Las Vegas, sans appel d'offres. Le parquet de Paris a ouvert lundi 14 mars une enquête préliminaire pour favoritisme dans le cadre de la rencontre en question.

Face aux révélations, l'entourage de l'ancien ministre de l'Économie a affirmé que Macron n'était «absolument pas concerné par ces soupçons», alors que ce dernier a exigé une vérification des faits.

La France est engagée actuellement dans une longue période électorale. L'élection présidentielle française de 2017 aura lieu les 23 avril et 7 mai. Les Français se rendront aux urnes pour élire le président du pays pour un mandat de cinq ans.

Source: agences

16-03-2017 | 09:56
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut