Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Les dépêches
  • 09:58 | L’explosion est vraisemblablement due à un bombardement israélien contre des réservoirs de carburant stockés près de l’aéroport .
  • 09:56 | Enorme explosion près de l’aéroport de Damas .
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Lors d’un raid opéré par la police espagnole et Europol, des dizaines de milliers d’armes ont été découvertes dans trois villes espagnoles. L’arsenal aurait pu être destiné à des groupes terroristes ou à des gangs criminels européens.

Plus de 10 000 armes destinées à des terroristes saisies par Europol en Espagne

La vidéo publiée par Europol le 14 mars dévoile l'importante saisie d’armes réalisée par la police espagnole dans les villes de Bilbao, Cantabrie et Gérone en janvier dernier dans le cadre de l’opération «Portu», soutenue par Europol.

La prise était d'une telle importance qu’il a fallu des semaines pour répertorier l'ensemble des armes : plus de 10 000 fusils d’assaut, 400 obusiers, des obus, des grenades et des mitrailleuses antiaériennes. De nombreuses armes avaient été achetées légalement. Certaines étaient en cours de réparation, tandis que d’autres étaient pleinement opérationnelles.

Europol a souligné dans son communiqué que le risque que ces armes aient pu finir entre les mains de «groupes criminels organisés et terroristes» avait été énorme.

En outre, cinq personnes ont été arrêtées et 80 000 euros ont été saisis, selon la police espagnole. Les trafiquants utilisaient un magasin de sport afin de dissimuler leurs activités illégales. Un atelier, utilisé pour réparer les armes à feu, ainsi que l’équipement nécessaire à la création de faux certificats pour ses armes ont aussi été découverts.

Source : sites web

15-03-2017 | 14:51
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut