Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Rendez Rome aux Romains»: Manifestation contre la politique de l’UE en Italie La réforme de la santé échoue, nouveau revers pour Donald Trump «Israël» n’a pris «aucune mesure» pour limiter la colonisation depuis décembre (émissaire ONU) Inquiétude en «Israël» de la nouvelle décision syrienne d’affronter les raids Près de 4773 civils tués dans la guerre au Yémen, selon l’Onu Présidentielle: la surenchère «complotiste» de Fillon trouble son camp Armes chimiques: Russie et Chine veulent étendre la commission d’enquête de l’ONU à l’Irak L’assaillant de Londres visitait souvent l’Arabie saoudite, la dernière fois en 2015 L’armée syrienne libère le dernier bastion de «Daech» au nord-ouest de Raqqa La Jordanie aux abords de la bataille de Raqqa: Et si «Daech» fuit en notre direction? Un avion de reconnaissance AWACS français scanne la frontière russe Un cadre du Hamas, Mazen Faqha, assassiné à Gaza Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique «Israël»: la fermeture d’un réservoir d’ammoniaque menacé par le Hezbollah reportée Arabie Saoudite: la sœur de Raïf Badawi interrogée par la police Deuxième arrestation après la mort du demi-frère de Kim Jong-un Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Lors d'une récente réunion à Moscou, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont évoqué la possibilité de livrer des systèmes antimissiles russes S-400 en Turquie.

Poutine et Erdogan ont discuté de la livraison de S-400 en Turquie

Les dirigeants russe et turc ont discuté récemment de la vente à Ankara de complexes antimissiles S-400, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou dans un entretien accordé au quotidien Izvestia.

Le journal cite également le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov qui assure que «les deux parties vont poursuivre leurs discussions» à ce sujet.

Les négociations entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont eu lieu le 10 mars dernier dans la capitale russe. Les deux leaders ont notamment évoqué la coopération bilatérale en vue de résoudre la crise syrienne et salué le rythme élevé de la reprise des relations entre Moscou et Ankara.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne : avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007. Parmi les pays étrangers ayant manifesté leur intérêt pour les S-400 russes figurent la Chine et l'Inde.

En avril 2015, Pékin a annoncé avoir conclu un accord à Moscou pour équiper trois régiments (six divisions) du nouveau système sol-air, pour un montant de près de 2,8 milliards d'euros, les livraisons devant commencer en 2017. En octobre dernier, le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre indien Narendra Modi ont signé un contrat de livraison de S-400 en Inde.

Source : agences

15-03-2017 | 11:29
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut