Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Éthiopie: 7,7 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire Comment l’Arabie saoudite exporte-t-elle le wahhabisme à l’étranger ? Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US Trump estime que l’Arabie saoudite ne paie pas assez pour sa défense Une journée avec les combattants du Hezbollah à la frontière libano-palestinienne L’armée syrienne reprend le plus grand gisement de gaz du pays L’explosion du Capitole dans une vidéo diffusée par Pyongyang Assad: les USA empêchent l’OIAC d’enquêter sur l’incident à Khan Cheikhoun Afghanistan: les talibans lancent leur offensive de printemps Salman enflamme les conflits du Trône: bientôt un coup d’Etat ! L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président américain Donald Trump a autorisé la CIA à éliminer les terroristes présumés à l’aide de drones. Un pas en avant par rapport à la politique de Barack Obama qui en utilisait uniquement contre des formations paramilitaires.

Trump donne carte blanche à la CIA pour éliminer des suspects avec des drones

Le président américain Donald Trump a autorisé la Central Intelligence Agency (CIA) à organiser des attaques de drones contre les positions de «militants présumés», a annoncé lundi le Wall Street Journal, citant des sources officielles américaines.

Le leader des États-Unis a ainsi annulé les restrictions adoptées sous le président Barack Obama selon lesquelles les drones pouvaient être utilisés uniquement contre des formations paramilitaires.

Obama a cherché à influencer la politique mondiale en matière d'utilisation de drones d'attaque lorsque les autres nations ont commencé à développer leurs propres programmes de drones.

Les États-Unis ont été les premiers à utiliser des avions sans pilote munis de missiles pour tuer des militants présumés dans les années qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001 contre New York et Washington.

Les attaques de drones Predator et Reaper armés de missiles contre des cibles outre-mer ont commencé sous le président George W. Bush et poursuivies par Barack Obama.

Les critiques face au programme de mise à mort ciblée se demandent si ces frappes ne créent pas plus de militants qu'elles n'en tuent, rappelle Reuters. Ils citent la propagation des organisations djihadistes et les attaques de militants dans le monde entier comme preuve du fait que des massacres ciblés peuvent aggraver le problème.

En juillet, le gouvernement des États-Unis a admis avoir tué par inadvertance jusqu'à 116 civils dans des attaques contre des pays avec lesquels l'Amérique n'est pas en guerre.

Source: agences

14-03-2017 | 14:40
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut