Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB Nucléaire/Téhéran met les points sur les i: Respecter mais riposter La Russie dit avoir déjoué une attaque de «Daech» à Sakhaline La justice suspend un décret de Trump sur les «villes sanctuaires» Trump assure que le sort d’Assad n’est «pas un obstacle» en Syrie Sayed Khamenei: L’Islam est derrière l’animosité des USA et d’«Israël» envers l’Iran USA: la violence par balle à Chicago dans le sillage de 2016, année record Irak: «Daech» exécute au moins 15 civils à Mossoul France/Présidentielle: pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé Lorsque le «poisson Nasrallah» occupe les rivages d’«Israël» ... et son esprit Trois terroristes de «Daech» éliminés... par des sangliers sauvages La Turquie pourrait revoir sa position sur l’UE, dit Erdogan Les attentats contre les églises visent l’unité des Egyptiens, dit le pape copte Brouille diplomatique entre Berlin et «Tel-Aviv» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Un réseau d'organisations cherchant à protéger les enfants se trouvant dans des zones de conflits exhorte le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, d'ajouter 11 éléments, dont l’armée israélienne, sur la liste noire des pays et des groupes armés responsables de violations graves contre des enfants.

Droits d’enfants: un réseau d’ONG appelle l’ONU à ajouter l’armée israélienne sur la liste noire

Les différentes organisations constituant le réseau ont appelé à l'ajout sur la liste noire de l’armée israélienne, qui a été maintenue hors de la liste établie en 2015 après une campagne de lobbying des États-Unis et du gouvernement israélien.

La liste de surveillance sur les enfants et les conflits armés inclut par ailleurs la coalition dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen, qui avait été retirée l'an dernier par Ban Ki-moon après que les Saoudiens ont menacé de cesser de financer de nombreux programmes des Nations Unies.

Le groupe a recommandé par ailleurs que Guterres détermine si le Front populaire de libération de Palestine (FPLP) et l'aile armée du Hamas devraient également être inclus dans la nouvelle liste.

Dans son rapport, la section consacrée aux violations israéliennes fait environ 9 pages et se concentre majoritairement sur l’opération Bordure Protectrice de l’été 2014.

Le rapport annuel du chef de l'ONU sur les enfants et les conflits armés, qui contient la liste noire, est habituellement publié en mai ou en juin.

Source : sites web

02-03-2017 | 14:03
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut