Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Rendez Rome aux Romains»: Manifestation contre la politique de l’UE en Italie La réforme de la santé échoue, nouveau revers pour Donald Trump «Israël» n’a pris «aucune mesure» pour limiter la colonisation depuis décembre (émissaire ONU) Inquiétude en «Israël» de la nouvelle décision syrienne d’affronter les raids Près de 4773 civils tués dans la guerre au Yémen, selon l’Onu Présidentielle: la surenchère «complotiste» de Fillon trouble son camp Armes chimiques: Russie et Chine veulent étendre la commission d’enquête de l’ONU à l’Irak L’assaillant de Londres visitait souvent l’Arabie saoudite, la dernière fois en 2015 L’armée syrienne libère le dernier bastion de «Daech» au nord-ouest de Raqqa La Jordanie aux abords de la bataille de Raqqa: Et si «Daech» fuit en notre direction? Un avion de reconnaissance AWACS français scanne la frontière russe Un cadre du Hamas, Mazen Faqha, assassiné à Gaza Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique «Israël»: la fermeture d’un réservoir d’ammoniaque menacé par le Hezbollah reportée Arabie Saoudite: la sœur de Raïf Badawi interrogée par la police Deuxième arrestation après la mort du demi-frère de Kim Jong-un Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Vingt-deux personnes ont été interpellées mardi à Paris et en banlieue, selon la police, notamment pour jets de projectiles et dégradations, lors d'une nouvelle journée de mobilisation des lycéens contre les violences policières.

Mobilisation contre les violences policières: nouveaux heurts, 22 interpellations

Une manifestation de lycéens a dégénéré ce mardi dans le 20e arrondissement de Paris, tandis que la proviseure d'un établissement du 9e arrondissement a été légèrement blessée par un jet de projectile. Ces violences ont eu lieu dans le cadre d'une journée de mobilisation contre les violences policières suite à l'affaire Théo, ce jeune homme victime d'un viol présumé au moyen d'une matraque, au cours d'une interpellation brutale à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Appelés à se rassembler à 11 heures devant les lycées Hélène-Boucher et Ravel, situés sur le cours de Vincennes, dans le 20e arrondissement de Paris, 200 à 300 jeunes ont défilé en direction de la place de la Nation toute proche, où les attendait un important dispositif policier. Parmi les manifestants, de nombreux protestataires cagoulés qui ne semblaient pas être des lycéens. 

Bloqué par les forces de police à l'approche de la place de la Nantion, le cortège a dévié peu avant midi vers les quartiers Buzenval et Avron. Selon notre journaliste sur place, des violences contre les forces de l'ordre ont eu lieu. Plusieurs manifestants étaient munis de projectiles en verre après qu'un container de bouteilles et une pallette de marchandises placée devant un magasin d'alimentation ont été pillés. Vers 12h30, une centaine de CRS nassait plusieurs dizaines de jeunes rue Planchat (20e arrondissement).

La proviseure d'un lycée légèrement blessée

La proviseure du lycée Jules-Ferry dans le 9e arrondissement a également été légèrement blessée ce mardi «par un jet de projectile, vraisemblablement de la part d'un lycéen», a précisé le rectorat confirmant une information de BFMTV. Elle a été prise en charge par les pompiers. Cette agression a été condamnée par la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem qui a demandé au recteur de Paris de «se rendre sans délai dans l'établissement».

Selon le rectorat, quatre lycées étaient totalement bloqués mardi matin dans l'académie de Paris, quatre autres partiellement. Des jets de projectiles contre les forces de l'ordre ont aussi été signalés devant le lycée Colbert, dans le 10e arrondissement, ce qui a donné lieu à deux interpellations. 

Source : sites web

28-02-2017 | 15:33
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut