Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
L’Allemagne formera des militaires saoudiens sur son sol Algérie: 4 terroristes abattus dans une opération militaire France : la sortie de l’euro pourrait prendre un an et demi, dit Le Pen Le règlement du règne saoudien attend le signal américain Le Mistral au Japon avant des manœuvres dans le Pacifique Officier sioniste: le Hezbollah est la plus grande menace Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine Le Venezuela a lancé sa procédure de retrait de l’OEA Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe censuré après un voyage en Syrie Afghanistan: les Marines américains de retour dans le Helmand Un soldat allemand qui prétendait être un réfugié syrien, suspecté d’un projet d’attentat La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Bahreïn

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Cour bahreïnie a décidé de reporter le procès de cheikh Issa Qassem, qui était prévu aujourd’hui, jusqu’au 14 mars.

Bahreïn: le procès de cheikh Kassem reporté au 14 mars

Cette décision intervient alors que de nombreux manifestants défilaient hier soir et lundi dès l’aube à Manama et dans plusieurs régions pour dénoncer le procès de cheikh Qassem.

Le ministère de l’Intérieur bahreïni a décidé le 20 juin 2016 de déchoir de sa nationalité l’ayatollah cheikh Issa Qassem, ce qui a provoqué une vague de ripostes énervées de la part de personnalités religieuses et politiques, arabes et étrangères.

Le cheikh Qassem soutenu par les oulémas

Les oulémas bahreïnis ont publié, samedi 25 février, un communiqué dans lequel ils ont insisté sur la nécessité de «défendre jusqu'à la mort» cheikh Issa Qassem, comme étant une réponse justifiée par la religion.

Ils ont mis en garde le régime des Khalifa contre «tout acte de folie» dans le procès du cheikh Qassem.

Ce communiqué a été publié alors que le procureur général de Bahreïn a annoncé que le procès de cet éminent dignitaire religieux bahreïni, ajourné à plusieurs reprises, se tiendrait lundi 27 février.

Les oulémas bahreïnis ont demandé au régime de Manama de mettre fin à «l’agression contre la religion», d’aller vers un retour à la logique et à la raison et de prendre en considération les réclamations du peuple.

Notre nation résolue et déterminée a prouvé qu’elle est prête à se sacrifier pour défendre son leader qui est un symbole national et religieux», peut-on lire dans ce communiqué.

Le régime des Khalifa a accusé cheikh Issa Qassem de blanchiment d’argent et de participation aux actes terroristes, et lui a retiré sa nationalité le 20 juin 2016.

Le ministère bahreïni de l’Intérieur prétend que cheikh Issa Qassem a profité de son statut d’éminent religieux pour «rendre service aux intérêts étrangers et intensifier la violence et les divergences sectaires»; cheikh Qassem a indiqué que les accusations du régime à son encontre sont sans fondement.

Les groupes de défense des droits de l’homme ont, à maintes reprises, condamné le régime de Manama pour la répression des opposants, l’appelant à mener des réformes au sein du système politique de Bahreïn. 

Source: divers et rédaction

27-02-2017 | 12:34
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut