Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Ni Le Pen, ni Macron»: des manifestations dégénèrent à Paris et Rennes L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Grève générale des Palestiniens en soutien aux grévistes de la faim Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains Source syrienne: L’agression israélienne, une tentative désespérée pour remonter le moral des terroristes La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Un ministre israélien confirme l’agression contre la Syrie: Cohérente avec la politique d’«Israël» Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits humains a jugé, vendredi 24 février, insuffisante et «inacceptable» la condamnation à dix-huit mois de prison d’un soldat israélien, Elor Azaria, pour avoir achevé un assaillant palestinien, estimant qu’il s’agissait d’une «apparente exécution extrajudiciaire».

Une peine de dix-huit mois «pour une violation des droits humains aussi grave est inacceptable», a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat, Ravina Shamdasani, lors d’un point de presse.

«Nous sommes profondément troublés par la peine trop clémente prononcée» par le tribunal à l’encontre de ce soldat «condamné pour avoir tué illégalement un soldat palestinien lors d’une apparente exécution extrajudiciaire d’un homme non armé qui ne représentait clairement aucun danger, a-t-elle dit. Cette affaire risque de renforcer la culture de l’impunité».

Le soldat Elor Azaria, qui a aussi la nationalité française, a été condamné mardi pour homicide par un tribunal militaire israélien. Le soldat encourait vingt ans de prison. Il avait été filmé en mars 2016 par un militant pro palestinien alors qu’il tirait une balle dans la tête d’Abdel Fattah Al-Sharif à al-Khalil (Hébron), en Cisjordanie occupée.

Le Palestinien venait d’attaquer des soldats au couteau. Atteint par des balles, il gisait au sol, apparemment hors d’état de nuire. La vidéo s’était propagée sur les réseaux sociaux.

Plus de deux cents Palestiniens ont été tués par les forces d’occupation israélienne depuis le début de la recrudescence des violences en Cisjordanie, en septembre 2015, mais le soldat Azaria est «le seul membre des forces de sécurité israéliennes à avoir été traduit en justice pour meurtre», a déploré Mme Shamdasani.

Source : agences et rédaction

25-02-2017 | 11:17
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut