Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Les dépêches
  • 09:58 | L’explosion est vraisemblablement due à un bombardement israélien contre des réservoirs de carburant stockés près de l’aéroport .
  • 09:56 | Enorme explosion près de l’aéroport de Damas .
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Pas moins 9000 combattants russes et d’ex-républiques soviétiques sont partis renforcer des groupes terroristes en Syrie, un phénomène inquiétant pour Moscou.

9000 combattants russes et d’ex-républiques soviétiques aux côtés des terroristes en Syrie

«Selon les données de la direction générale du renseignement de l'état-major du FSB [services secrets russes], jusqu'à 4 000 personnes venant de Russie et 5 000 de pays de l'ancienne Union soviétique» ont rejoint les terroristes en Syrie, a déclaré Vladimir Poutine devant l'armée le 23 février, à l'occasion de la Journée des défenseurs de la Patrie.

Le président russe a estimé que le phénomène constituait une sérieuse menace. «Etant donné le régime sans visas qui existe entre nos pays [la Russie et les anciennes républiques soviétiques], nous comprenons le danger énorme qui se cache dans ce vivier du terrorisme en Syrie, surtout pour nous, la Russie. En étant présent militairement loin de notre terre natale, nous contribuons directement à la sécurité de la Fédération de Russie», a-t-il déclaré.

Poutine a remercié les militaires pour leur contribution à la lutte contre «Daech» en Syrie, précisant : «Notre but est de stabiliser le gouvernement légitime [de Bachar el-Assad] et de donner un coup décisif au terrorisme international.»

Source : agences et rédaction

24-02-2017 | 11:46
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut