Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Les dépêches
  • 09:58 | L’explosion est vraisemblablement due à un bombardement israélien contre des réservoirs de carburant stockés près de l’aéroport .
  • 09:56 | Enorme explosion près de l’aéroport de Damas .
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le Parlement européen a approuvé une résolution portant sur la mise en place d’une armée commune.

L'UE créera-t-elle finalement sa propre armée?

Le Parlement européen a entériné la résolution prévoyant de renforcer la centralisation de l'Union européenne, de créer un poste de ministre des Finances de l'UE et de mettre en place une armée européenne commune, annonce la chaîne de télévision britannique BBC.

283 députés ont voté pour la résolution et 269 contre. 83 se sont abstenus.

La résolution en question était proposée par l'ancien premier ministre belge et le président de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) au Parlement européen Guy Verhofstadt. Selon lui, l'Union européenne a besoin de résoudre les problèmes affectant la majorité des membres de l'organisation sans attendre l'aval d'autres participants.

«Comme le notent certains correspondants, M. Verhofstadt propose en fait de limiter voire supprimer le droit des pays membres de l'Union européenne de refuser d'exécuter des décisions collectives», indique la BBC.

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a pourtant déclaré que l'introduction de changements dans des traités fondamentaux de l'UE n'était pas une priorité pour le moment.

Source: agences et rédaction

17-02-2017 | 15:22
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut