Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Annulation des contacts américano-nord-coréens suite à un refus de visa Iran et Russie: une «feuille de route» sur la production conjointe de combustible nucléaire Irak: 1ère visite du chef de la diplomatie saoudienne depuis plusieurs années L’ouverture d’une information judiciaire dans l’affaire Fillon Alliance israélo-saoudienne contre l’Iran et … La Palestine ! Egypte: des Coptes fuient le Sinaï après une série d’attaques Des médias américains privés d’accès au briefing de la Maison Blanche Des F-35 américains seront déployés en Europe cette année L’Iran respecte ses engagements dans le dossier nucléaire, selon l’AIEA Le nombre de déplacés en augmentation à Mossoul La condamnation du soldat israélien est «trop clémente» et «inacceptable» pour l’ONU Syrie: deux attentats suicide contre des sièges de la Sécurité à Homs Le Mexique prévient les Etats-Unis qu’il refoulera les migrants expulsés non mexicains Moscou mettra son veto aux sanctions contre la Syrie Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique «Israël»: la fermeture d’un réservoir d’ammoniaque menacé par le Hezbollah reportée Arabie Saoudite: la sœur de Raïf Badawi interrogée par la police Deuxième arrestation après la mort du demi-frère de Kim Jong-un Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Marine Le Pen est au plus haut dans les sondages, présentant un électorat déterminé, alors que le reste des électeurs sont inhabituellement indécis à dix semaines du premier tour, selon une enquête du Centre de recherches politiques de Science Po (Cevipof) pour Le Monde.

Marine Le Pen présente l'électorat le plus déterminé (sondage)

Rassemblant pour l’instant 26% des intentions de vote, Marine Le Pen s’assure une qualification au second tour selon l’étude Cevipof.

Le sondage, réalisé par Ipsos-Sopra Stria du 7 au 12 février avec un panel représentatif de 15.874 personnes, témoigne également des mouvements importants qui ont bousculé la campagne présidentielle depuis plus d’un mois.

L’entrée en lice inattendue de Benoît Hamon, et le feuilleton judiciaire réservé à François Fillon dans le cadre des emplois présumés fictifs de sa femme et ses deux enfants, ont considérablement modifié le rapport de forces entre les principaux candidats.

Par ailleurs, l’enquête démontre que l’intérêt des Français pour l’élection présidentielle se développe: 81% des sondés se déclarent intéressés, dont 53% très intéressés, ce qui représente une hausse de 1 point en un mois. De manière contradictoire, l’étude remarque que les Français sont plus indécis que jamais dans leur intention de vote.

A titre de comparaison, en 2012, 76% se disaient certains d’aller voter, alors qu’ils ne représentent aujourd’hui que 69%, soit une baisse de 3 millions de personnes. En outre, parmi les 69% qui déclarent être sûrs d’aller voter, la moitié des électeurs assurent que leur intention de vote n’est pas définitive et peut changer à tout moment, et 8% affirment n’avoir toujours pas fait leur choix.

Cette campagne, parasitée par le Penelope Gate, traîne pour débattre de réels problèmes de fond, et rend beaucoup de Français plus indécis et perplexes que lors des précédentes campagnes présidentielles.

De son côté, le Font national va probablement devoir faire face, lui aussi, à la justice française.

L’Office européen de lutte anti-fraude a transmis aux juges français son rapport sur l’activité des assistants parlementaires de Marine Le Pen.

Dans le document confidentiel, révélé par Marianne et Mediapart ce jeudi, les enquêteurs ont indiqué avoir des soupçons sur un possible «contrat d’emploi fictif» en faveur du garde du corps de Marine Le Pen, Thierry Légier.

Le parquet de Paris a ouvert le 15 décembre 2016 une information judiciaire dans le cadre des investigations sur les activités d’une vingtaine d’assistants parlementaires du Front national au Parlement européen pour «abus de confiance», «faux et usage de faux», «travail dissimulé» et «escroquerie en bande organisée».

Initialement, la procédure judiciaire se penchait sur les mandats des eurodéputés élus en 2014. Mais, en décembre dernier, le champ d’investigation a été élargi aux années 2010-2014 par les révélations apportées dans le rapport de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Le document de 28 pages pourrait s’avérer embarrassant pour la députée européenne FN, selon Marianne, s'appuyant sur les déclarations de l'Office anti-fraude précisant que «les faits en question pourraient être constitutifs d’infractions pénales d’abus de confiance, voire d’escroquerie ainsi que de faux et d’usages de faux, selon les dispositions respectives du code pénal français».

Source: sites web

16-02-2017 | 14:47
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut