Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Rendez Rome aux Romains»: Manifestation contre la politique de l’UE en Italie La réforme de la santé échoue, nouveau revers pour Donald Trump «Israël» n’a pris «aucune mesure» pour limiter la colonisation depuis décembre (émissaire ONU) Inquiétude en «Israël» de la nouvelle décision syrienne d’affronter les raids Près de 4773 civils tués dans la guerre au Yémen, selon l’Onu Présidentielle: la surenchère «complotiste» de Fillon trouble son camp Armes chimiques: Russie et Chine veulent étendre la commission d’enquête de l’ONU à l’Irak L’assaillant de Londres visitait souvent l’Arabie saoudite, la dernière fois en 2015 L’armée syrienne libère le dernier bastion de «Daech» au nord-ouest de Raqqa La Jordanie aux abords de la bataille de Raqqa: Et si «Daech» fuit en notre direction? Un avion de reconnaissance AWACS français scanne la frontière russe Un cadre du Hamas, Mazen Faqha, assassiné à Gaza Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique «Israël»: la fermeture d’un réservoir d’ammoniaque menacé par le Hezbollah reportée Arabie Saoudite: la sœur de Raïf Badawi interrogée par la police Deuxième arrestation après la mort du demi-frère de Kim Jong-un Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Tandis que les médias américains répandent une information non-vérifiée selon laquelle Moscou voudrait livrer le lanceur d’alerte comme un «cadeau d’inauguration», Edward Snowden a saisi l’opportunité de rappeler qu’il n’était pas un espion russe.

Poutine va-t-il «offrir» Snowden à Trump ?

«Enfin : la preuve irréfutable que je n’ai jamais coopéré avec les services secrets russes. Aucun pays n’extrade des espions, puisque les autres auraient peur d’être les prochains», a écrit sur Twitter l’ancien membre de la NSA Edward Snowden, qui vit à Moscou, où il a obtenu le droit d'asile.

Sous son message, un lien vers un article du 10 février de la chaîne américaine CNBC, assurant qu’un «haut fonctionnaire américain» anonyme aurait rapporté que le gouvernement russe envisageait de livrer Edward Snowden pour «gagner les faveurs» de Donald Trump.

Le fonctionnaire inconnu assure qu’il en est arrivé à ces conclusions en consultant une «série de rapports hautement confidentiels des renseignements» américains.

Un témoignage peu crédible

Ben Wizner, l’avocat d’Edward Snowden, a réagi auprès d’une autre chaîne d’information américaine, NBC, assurant que rien ne confirmait les rumeurs : «L’équipe de Snowden n’a reçu aucun signe dans ce sens et n’a aucune nouvelle raison de s’inquiéter.»

Si Moscou n’a pas réagi à cette nouvelle révélation présumée, la possibilité d’une extradition du lanceur d'alerte avait été balayée par la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova en janvier, alors que la rumeur faisait déjà les choux gras des médias américains.

«Le plus drôle c’est que l’ancien directeur adjoint de la CIA [Michael Morell, qui avait alors suggéré à Moscou de livrer Snowden à Trump] ne sait pas que le permis de résidence de Snowden en Russie vient d’être prolongé pour plusieurs années», avait-elle rappelé dans un message publié sur Facebook.

La porte-parole avait ajouté que la proposition de Michael Morell démontrait l’«idéologie de trahison» promue par la CIA, pour qui il serait selon elle «normal de présenter des personnes comme des cadeaux et d’abandonner ceux qui cherchent refuge».

Le nouveau président américain Donald Trump est connu pour ses prises de positions sévères à l’égard du dissident, qu’il a notamment qualifié de «traître», ajoutant qu’il était une «honte» pour son pays. Ancien employé des services secrets américains, Edward Snowden est réfugié en Russie depuis 2013, après avoir fait fuiter des documents confidentiels sur la surveillance de masse aux Etats-Unis.

Source: sites web

11-02-2017 | 13:25
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut