Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Les dépêches
  • 09:58 | L’explosion est vraisemblablement due à un bombardement israélien contre des réservoirs de carburant stockés près de l’aéroport .
  • 09:56 | Enorme explosion près de l’aéroport de Damas .
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Bahreïn

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les forces du régime bahreïni ont tué jeudi trois nouveaux jeunes sous prétexte qu’ils tentaient de fuir vers l’Iran. Le ministère de l’Intérieur de Bahreïn a prétendu dans un communiqué qu’il s’agissait des prisonniers fugitifs ou de leurs complices. Sept autres personnes ont été arrêtées dans la même opération, a ajouté le ministère dans un communiqué, cité par l’AFP.

Bahreïn: Le régime tue 3 jeunes sous prétexte qu’ils tentaient de fuir vers l’Iran

Elles sont décrites comme les auteurs ou les complices d’une attaque le 1er janvier contre une prison qui a permis l’évasion de dix personnes condamnées à de longues peines pour opposition au régime des al-Khalifa.

Selon la version des autorités, les victimes tuées ou blessées avaient été repérées à l’aube au large du Port Khalifa, à l’est de la capitale Manama.

Il s’agit de Reda al-Gasra (29 ans), Mahmoud Youssef (22 ans) et Mostafa Youssef (35 ans), rapporte la coalition de l’opposition, citée par la chaine AlAlam.

A en croire le régime, le 1er janvier, quatre hommes armés non identifiés avaient mené une opération audacieuse ayant permis l’évasion de la prison centrale de Jau (sud) de dix opposants condamnées à de longues peines.

Cette prison compte de nombreux bahreïnis réclamant des réformes constitutionnelles dans ce petit royaume du Golfe, allié à l’Arabie.

En janvier dernier, le régime des Al-Khalifa a exécuté trois jeunes, condamnés injustement à mort, pour leur prétendue implication dans un attentat ayant coûté la vie à des policiers.

Source : agences

10-02-2017 | 13:26
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut