Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Propos menaçants d’Erdogan: l’UE convoque l’ambassadeur turc Bahreïn: le pouvoir pousse à la confrontation violente Syrie: l’armée reprend le contrôle d’une zone industrielle dans l’est de Damas En France, Marne-La-Vallée prépare la présidentielle à sa façon Irak: 400.000 personnes «piégées» dans la Vieille ville de Mossoul Egypte: 10 soldats tués dans l’explosion de bombes dans le Sinaï Bahreïn: libération d’un ancien photographe de l’AFP Yémen: «On a créé une crise humanitaire sans précédent» Moscou prêt à dialoguer avec les USA sur une réduction des armements nucléaires Le monde politique exprime sa solidarité avec Londres L’Arabie Saoudite se vide des femmes fuyant la tutelle des hommes Attaque de Londres: 4 morts et 40 blessés, la piste du terrorisme privilégiée L’écart se resserre encore entre Macron et Le Pen Amnesty accuse Washington et Londres d’alimenter la crise humanitaire au Yémen Attaque de Londres: 4 morts, la piste du terrorisme privilégiée Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

«Israël» organiserait depuis quelque temps des exercices navals hebdomadaires pour faire face à «l’infiltration des commandos du Hezbollah» dont «il attend l’attaque à tout moment», rapporte le quotidien israélien «Yediot Aharonot».

«Israël» se prépare à une infiltration marine du Hezbollah

Un rapport publié par le journal reconnaît la «tenue hebdomadaire des manœuvres maritimes à l’effet de repousser une éventuelle opération des commandos du Hezbollah via la mer. Il s’agit des manœuvres côte-mer qui se dérouleraient en prévision de toute tentative d’infiltration depuis les frontières du nord de la Palestine occupée, dit le rapport.

«Les eaux territoriales du nord d’Israël ont été qualifiées par l’armée de ‘maillon faible en termes opérationnels’, car les particularités géographiques y empêcheraient la vue des garde-côtes et favoriseraient des agissements des commandos marine du Hezbollah. Ces commandos s’entraînent en ce moment pour pouvoir s’emparer des régions du nord d’Israël», ajoute-t-il.

En 2014, la branche armée de la Résistance islamique de la Palestine Hamas, soit les Brigades Qassam, a mené lors de l’offensive israélienne contre Gaza, une spectaculaire opération commando via la mer et a réussi à s’infiltrer au cœur d’une des bases navales israéliennes.

 

«Le Hezbollah est aujourd’hui plus confiant que jamais en ses propres capacités à remporter des victoires militaires et cela est dû à sa présence et à ses victoires militaires en Syrie. En effet, l’armée israélienne se prépare à affronter un scénario bien précis, celui de l’infiltration secrète des commandos du Hezbollah à Nahariya, du tir des missiles antichar, des obus de mortier et des tirs d’artillerie lourde depuis les côtes libanaises contre les navires de guerre israéliens», souligne «Yediot Ahronot».

Toujours selon ce journal, les militaires israéliens auraient planté de nombreux détecteurs sur les frontières maritimes entre «Israël» et le Liban et se tiennent toujours en état d’alerte. La brigade 914 de la marine israélienne mène ainsi des exercices hebdomadaires en prévision à toute éventualité. Selon l’un des commandants de cette brigade, «les navires de guerre libanais patrouillent en général non loin des frontières maritimes et tout pourrait arriver sans que le renseignement israélien puisse nous alerter à temps».

Source : Press TV et rédaction

08-02-2017 | 11:37
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut