Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB Nucléaire/Téhéran met les points sur les i: Respecter mais riposter La Russie dit avoir déjoué une attaque de «Daech» à Sakhaline La justice suspend un décret de Trump sur les «villes sanctuaires» Trump assure que le sort d’Assad n’est «pas un obstacle» en Syrie Sayed Khamenei: L’Islam est derrière l’animosité des USA et d’«Israël» envers l’Iran USA: la violence par balle à Chicago dans le sillage de 2016, année record Irak: «Daech» exécute au moins 15 civils à Mossoul France/Présidentielle: pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé Lorsque le «poisson Nasrallah» occupe les rivages d’«Israël» ... et son esprit Trois terroristes de «Daech» éliminés... par des sangliers sauvages La Turquie pourrait revoir sa position sur l’UE, dit Erdogan Les attentats contre les églises visent l’unité des Egyptiens, dit le pape copte Brouille diplomatique entre Berlin et «Tel-Aviv» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Ligue arabe a accusé mardi «Israël» de «voler les terres» des Palestiniens, au lendemain de l'adoption d'une loi controversée qui permettra à l’entité sioniste de légaliser des dizaines d'implantations en Cisjordanie occupée. La loi controversée a été adoptée tard lundi soir par le Parlement israélien en troisième et dernière lecture.

«La loi en question n'est qu'une couverture pour voler les terres et s'approprier les biens des Palestiniens», a dit dans un communiqué le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit.

Parallèlement, le royaume jordanien a «vivement dénoncé une loi provocatrice», a déclaré le ministre jordanien de l'Information Mohamed Momani.

Cité mardi par l'agence officielle jordanienne Pétra, M. Momani a averti que le vote au Parlement israélien risquait d'«entraîner la région dans de nouvelles violences».

Pour leur part, les Etats-Unis ont refusé de prendre position sur la loi.

Dorénavant «l'administration (de Donald Trump) a besoin de consulter toutes les parties sur la manière d'avancer», a expliqué un responsable du département d'Etat qui vient de changer de patron, Rex Tillerson ayant succédé à John Kerry.

«À l'heure qu'il est, des indications font état d'un probable réexamen de cette législation par la justice israélienne et l'administration Trump se gardera de commenter cette loi avant toute décision de justice», a justifié le responsable.

En novembre dernier, sous l'administration Obama, le gouvernement américain avait dénoncé les tentatives israéliennes de faire passer cette loi qui permet de rendre légal plus de 4.000 unités de logements en Cisjordanie occupée.

Source : agences et rédaction

07-02-2017 | 13:40
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut