Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB Nucléaire/Téhéran met les points sur les i: Respecter mais riposter La Russie dit avoir déjoué une attaque de «Daech» à Sakhaline La justice suspend un décret de Trump sur les «villes sanctuaires» Trump assure que le sort d’Assad n’est «pas un obstacle» en Syrie Sayed Khamenei: L’Islam est derrière l’animosité des USA et d’«Israël» envers l’Iran USA: la violence par balle à Chicago dans le sillage de 2016, année record Irak: «Daech» exécute au moins 15 civils à Mossoul France/Présidentielle: pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé Lorsque le «poisson Nasrallah» occupe les rivages d’«Israël» ... et son esprit Trois terroristes de «Daech» éliminés... par des sangliers sauvages La Turquie pourrait revoir sa position sur l’UE, dit Erdogan Les attentats contre les églises visent l’unité des Egyptiens, dit le pape copte Brouille diplomatique entre Berlin et «Tel-Aviv» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président libanais Michel Aoun a reçu jeudi au Palais de Baabda la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini. Aoun a souligné la nécessité d’une «solution politique et pacifique» pour mettre fin à la crise syrienne.

Aoun reçoit Mogherini: il faut une solution politique et pacifique pour mettre fin à la crise syrienne

«Le Liban veille à favoriser les relations avec l'Union européenne et souhaite que les aides (de l'UE) se poursuivent», a déclaré le président Aoun. Mogherini a de son côté affirmé au chef de l’État que l'UE soutient le Liban dans plusieurs domaines, dont celui des réfugiés syriens.

Mme Mogherini a, de son côté, salué l'élection du président de la République, Michel Aoun ainsi que la formation du nouveau gouvernement. «Nous œuvrons pour aider le Liban à supporter le poids des réfugiés syriens», a-t-elle également dit. Mogherini a aussi présenté une lettre dans laquelle est réaffirmé le soutien de l'Europe aux autorités libanaises.

Aoun a, pour sa part, souligné que pour mettre fin à la crise syrienne il faut une «solution politique et pacifique». De sa part, la représentante de l'UE a indiqué qu'elle croit en «la possibilité d'aboutir à une solution sur la répartition du pouvoir en Syrie». «La société internationale soutient les efforts pour aboutir à une transition politique en Syrie».

Concernant la question palestinienne, elle a assuré qu'elle est en tête des priorités de l'UE.

Bassil appelle à une résolution rapide de la crise syrienne

De même le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, s'est entretenu jeudi avec Federica Mogherini.

Bassil appelle à une résolution rapide de la crise syrienne

«Nous allons nous entraider pour soutenir l'économie (libanaise), a déclaré Bassil à l'issue de la réunion. Et nous appelons à une résolution rapide de la crise syrienne afin que les réfugiés syriens retournent dans leurs pays». «Nous allons organiser la semaine prochaine une conférence contre le terrorisme», a-t-il ajouté.

De son côté, la diplomate a indiqué que l'UE œuvre pour aider le Liban à supporter le poids des réfugiés syriens.

Source : agences et rédaction

26-01-2017 | 15:44
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut