Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La France, responsable de ses malheurs Theresa May rappelle que le Royaume-Uni «quitte l’UE, mais pas l’Europe» Turquie: le leader kurde Demirtas va entamer une grève de la faim L’Iran dément une ingérence dans les affaires des pays arabes Irak: les enfants soldats de «Daech», toute une génération perdue Les menaces israéliennes: une approbation de l’échec de l’option militaire unilatérale Syrie: la barre des 5 millions de réfugiés a été franchie La pollution atmosphérique a tué 3,45 millions de personnes en 2007 Trump bat un nouveau record d’impopularité Le général de l’armée US appelle à l’usage de «moyens militaires» contre l’Iran Etats-Unis : La maison d’une famille musulmane vandalisée en Virginie La Turquie annonce la fin de son opération militaire en Syrie Chinois tué à Paris: un média chinois évoque le racisme de la police française Fillon: «Jamais les juges ne pourront démontrer que l’emploi de mon épouse était fictif» Les États-Unis approuvent la vente de 19 avions de combat à Bahreïn Facebook ferme la page du Fateh palestinien Les Yézidis irakiens lancent un cri de détresse pour protéger leurs enfants de «Daech» Implatations: L’équipe de transition de Trump a tenté de bloquer la résolution de l’ONU MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans la guerre au Yémen Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien Poutine: des armées terroristes soutenues par certains pays à l’œuvre au Proche-Orient USA: le nombre de groupes anti-musulmans a triplé en 2016 Marine Le Pen présente l’électorat le plus déterminé (sondage) Centrafrique: HRW dénonce des «crimes de guerre» d’un groupe armé Quand les ventes d’armes britanniques à l’Arabie saoudite créent la polémique Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les services de sécurité de la wilaya de Ghardaïa ont annoncé, vendredi, avoir réussi à démanteler une cellule d'espionnage au profit d’«Israël».

Les services de sécurité de la wilaya de Ghardaïa ont annoncé, vendredi, avoir réussi à démanteler une cellule d'espionnage au profit d’«Israël». La cellule en question est composée de 10 personnes de nationalités étrangères notamment de Libye, Éthiopie, Mali, Liberia, Nigeria, Ghana et Kenya, selon les précisions fournies par la même source. Pour les enquêteurs de la sûreté de wilaya de Ghardaïa, il a fallu plusieurs semaines de filature et de renseignements, au terme desquelles ce réseau a été démantelé. Un lot de matériel et des moyens de communication très sophistiqués utilisés par les espions a été saisi alors que les membres de la cellule ont été placés en détention provisoire après leur présentation devant le parquet. Il est reproché aux membres de ce réseau d’espionnage, entrés sur le territoire national dans le cadre de l’accueil des réfugiés maliens, des tentatives d'atteinte à la sécurité de l’Algérie. «Ils ont été enrôlés par les services de renseignement israéliens avant d’entrer sur le sol algérien», assure l’un des enquêteurs dans cette affaire d’espionnage. Source : agences et rédaction

La cellule en question est composée de 10 personnes de nationalités étrangères notamment de Libye, Éthiopie, Mali, Liberia, Nigeria, Ghana et Kenya, selon les précisions fournies par la même source.

Pour les enquêteurs de la sûreté de wilaya de Ghardaïa, il a fallu plusieurs semaines de filature et de renseignements, au terme desquelles ce réseau a été démantelé.

Un lot de matériel et des moyens de communication très sophistiqués utilisés par les espions a été saisi alors que les membres de la cellule ont été placés en détention provisoire après leur présentation devant le parquet.

Il est reproché aux membres de ce réseau d’espionnage, entrés sur le territoire national dans le cadre de l’accueil des réfugiés maliens, des tentatives d'atteinte à la sécurité de l’Algérie.

«Ils ont été enrôlés par les services de renseignement israéliens avant d’entrer sur le sol algérien», assure l’un des enquêteurs dans cette affaire d’espionnage.

Source : agences et rédaction

14-01-2017 | 13:45
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut