Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Choléra au Yémen: 315 morts, 29.300 cas suspects L’armée tunisienne met en garde contre le blocage des sites pétroliers La victoire de Rohani, mauvaise nouvelle pour Trump et ses alliés, selon Fisk Recep Tayyip Erdogan réélu à la tête de l’AKP, le parti au pouvoir «Israël» préoccupé par le contrat d’armements américano-saoudien Zarif: Trump veut «pomper» l’argent de l’Arabie saoudite Quels sont les investissements financiers et militaires de Trump en Arabie? Présidentielle iranienne: Rohani réélu dès le premier tour Empreinte US: Macron et Philippe, «Young Leaders» de la French-American Foundation Choléra au Yémen: près de 23.500 cas, 242 morts en trois semaines L’Onu craint un retour prochain de terroristes en Europe Venezuela: «Retire tes mains sales d’ici, Trump», lance Maduro Syrie: Les derniers hommes armés s’apprêtent à quitter Homs Tunisie: limogeage de la présidente de la commission chargée des filières terroristes Le président sortant Hassan Rohani en tête de l’élection iranienne Irak: une double explosion frappe Bagdad, plusieurs morts et blessés Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les forces spéciales de l'armée libanaise ont mené samedi à l'aube des perquisitions dans des campements de réfugiés syriens dans la zone de Macharih al-Qaa, aux abords du village chrétien de Qaa, dans la Békaa, procédant à des dizaines d'arrestations, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

L'armée perquisitionne des campements syriens dans la Békaa : des dizaines d'arrestations

Les descentes d'envergure avaient pour but de mettre la main sur des prévenus et des caches d'armes. Des «dizaines» de personnes ont ainsi été arrêtées. Des armes de guerre, des fusils de chasse, des munitions et des motos dépourvues de papiers d'immatriculation ont été saisis.

Des nombreuses attaques contre l'armée se sont produites dans la Békaa, à la frontière syrienne, notamment dans la localité de Ersal et dans son jurd depuis l'été 2014. Le village de Qaa a lui aussi eu son lot de violence le 27 juin dernier, lorsqu'une série d'attentats-suicide successifs ont fait cinq morts.

A Miryata et Zghorta, dans le caza du même nom, 12 ressortissants syriens ont été arrêtés par les services de renseignement de l'armée pour avoir circulé sans papiers d'identité.

Enfin, à Halba, au Liban-Nord, un incendie s'est déclaré dans un campement de réfugiés syriens dans la nuit de vendredi à samedi, ravageant six tentes. La défense civile a réussi à éteindre les flammes dont l'origine reste inconnue. Plusieurs habitants du camp ont souffert de brûlures superficielles en tentant de maîtriser l'incendie. Deux d'entre eux ont été hospitalisés.

Les autorités libanaises craignent en ce moment le réveil de cellules dormantes terroristes au Liban, au moment où les éléments extrémistes subissent des défaites en Syrie voisine. C'est dans ce contexte que vendredi des médias ont annoncé le démantèlement au Liban-Nord d'une cellule composée de deux Libanais et de deux ressortissants syriens membres du groupe terroriste «Daech».

Des attaques se produisent ponctuellement dans le nord du Liban, plus particulièrement près de la frontière syrienne où opèrent plusieurs groupes armés.

Source : agences

10-12-2016 | 15:52
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut