Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
«Ni Le Pen, ni Macron»: des manifestations dégénèrent à Paris et Rennes L’opposant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja a entamé une grève de la faim en prison Arabie: appels sur Twitter pour des manifestations de chômeurs Grève générale des Palestiniens en soutien aux grévistes de la faim Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains Source syrienne: L’agression israélienne, une tentative désespérée pour remonter le moral des terroristes La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Un ministre israélien confirme l’agression contre la Syrie: Cohérente avec la politique d’«Israël» Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Lavrov à Jubeir: le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Hadiya Khalaf Abbas, président du Conseil du peuple de la Syrie, l'autorité législative du pays, considère la Crimée comme une partie intégrante de la Russie, la péninsule ayant rejoint le pays suite à un référendum, a-t-elle déclaré à Sputnik.

La Syrie reconnaît la Crimée russe.

«Nous reconnaissons que la Crimée fait une partie intégrante de la Russie. Les relations entre la Syrie te la Russie sont stratégiques et prometteuses. Nous allons travailler sur le développement de ces relations avec le gouvernement russe dans tous les domaines: politique, économie, société et même consulat, si cela sera possible dans les républiques russes», a déclaré Hadiya Khalaf Abbas.

Et d'ajouter: «Ils ont pris la décision de s'unir avec sa pays. Voilà ce qui s'est passé».

La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été «offerte» à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954.

Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

Selon le président russe Vladimir Poutine, la question de la Crimée est «close une fois pour toutes».

Source: agences et rédaction

19-10-2016 | 12:36
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut