Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB Nucléaire/Téhéran met les points sur les i: Respecter mais riposter La Russie dit avoir déjoué une attaque de «Daech» à Sakhaline La justice suspend un décret de Trump sur les «villes sanctuaires» Trump assure que le sort d’Assad n’est «pas un obstacle» en Syrie Sayed Khamenei: L’Islam est derrière l’animosité des USA et d’«Israël» envers l’Iran USA: la violence par balle à Chicago dans le sillage de 2016, année record Irak: «Daech» exécute au moins 15 civils à Mossoul France/Présidentielle: pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé Lorsque le «poisson Nasrallah» occupe les rivages d’«Israël» ... et son esprit Trois terroristes de «Daech» éliminés... par des sangliers sauvages La Turquie pourrait revoir sa position sur l’UE, dit Erdogan Les attentats contre les églises visent l’unité des Egyptiens, dit le pape copte Brouille diplomatique entre Berlin et «Tel-Aviv» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Cinq personnes sont mortes et 15 ont été blessées tôt lundi matin dans une série d'attentats suicide dans un village de l'est du Liban proche de la frontière syrienne, ont annoncé des responsables libanais.

Une série d'attentats suicide secoue le village frontalier de Qaa dans la Békaa.

Le village à majorité chrétienne de Qaa est situé dans la région de la Bekaa, près de la frontière syrienne.

Une bombe a explosé puis «au moins deux kamikazes se sont fait exploser», a déclaré un responsable libanais de la sécurité.

L'Agence nationale d'information (ANI, officielle) a fait état de quatre attentats suicide séparés par des intervalles de dix minutes.

Selon Georges Kettaneh, le secrétaire général de la Croix-Rouge libanaise, «au moins huit personnes dont trois kamikazes ont été tuées et quinze ont été blessées».

Le ministre de la Santé, Waël Bou Faour, a appelé les hôpitaux de la région à soigner les blessés aux frais du ministère.

Depuis août 2014, quand de violents affrontements avaient opposé à Ersal l'armée libanaise aux takfiristes venus principalement de Syrie, les extrémistes tentent d'infiltrer les positions de l'armée dans cette localité frontalière, ainsi qu'à partir du jurd de Qaa et de Ras-Baalbeck, localités à majorité chrétienne. Ils ont jusque-là échoué à entrer dans ces villes.

Les attentats terroristes perpétrés par les extrémistes de «Daech» et du «Front al-Nosra», la branche syrienne d'«Al-Qaïda», secouent toutes les régions de différentes sectes du Liban. Des attentats suicide avaient visé des villes sunnites du Nord, la banlieue sud de Beyrouth mais aussi la région du Hermel, frontalière de la Syrie, les deux à majorité chiite. Et la dernière cible sur la liste du terrorisme est le village à majorité chrétienne de Qaa.

La zone frontalière avec la Syrie a été le théâtre de multiples affrontements entre l'armée libanaise et des groupes extrémistes comme le «Front Al-Nosra» et «Daech».

Source: agences et rédaction

27-06-2016 | 10:15
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut