Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Hassan Nasrallah: «La victoire finale ne tardera pas à venir, mais nous devons être vigilants» Mleeta... la Résistance en musée La classe politique française se divise sur les blocages contre la loi travail «Daech» crée des cellules dormantes au Maroc Le petit déjeuner, repas le plus important de la journée ? Information incertaine Les conditions des guerres civiles et non civiles se préparent en Europe occidentale Lavrov: la Russie prête à riposter aux menaces de l’Otan Ankara se retirera de l’accord sur les migrants si l’UE n’abolit pas les visas «Fida’i», une série anti-israélienne qui montre les difficultés des prisonniers et les tentatives de judaïsation Tony Blair: l’Occident a «profondément» sous-estimé les conséquences de son intervention en Irak Les talibans afghans se choisissent un nouveau chef, le mollah Haibatullah France: l’imam d’Al-Azhar a exposé son action «contre les dérives extrémistes» La Défense russe dément la destruction de ses hélicoptères par «Daech» en Syrie USA: Donald Trump visé par des manifestants La Défense, le Parlement européen... Cibles potentielles de Salah Abdeslam ? Syrie: les forces kurdes et leurs alliés lancent une offensive sur Raqqa «Israël»: accord pour faire entrer Lieberman au gouvernement Europol: des terroristes stockeraient leurs explosifs dans l’UE pour de futurs attentats Union européenne, un brouillard sur le monde des affaires 11 Septembre: Le Sénat ouvre la voie à des poursuites contre l’Arabie saoudite 68e anniversaire de la Nakba: le «droit au retour» des Palestiniens reste une exigence Il raconte sa vie de prisonnier des terroristes en Syrie Tunisie: Controverse concernant des territoires hors souveraineté Irak: combats meurtriers entre Kurdes et Turkmènes au nord Syrie: évacuations de blessés de villes assiégées Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a estimé qu'un règlement du contentieux nucléaire iranien pourrait intervenir assez rapidement.

«Il est possible d'avoir un accord plus tôt, en fonction du degré d'ouverture et de clarté de l'Iran», a déclaré John Kerry dimanche 29 septembre dans une interview diffusée dans l'émission «60 minutes» de CBS.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry«Si c'est un programme (nucléaire) pacifique, et que nous pouvons tous le constater - que le monde entier peut le constater -, les relations avec l'Iran pourront changer radicalement, pour le mieux, et pourront changer vite», a-t-il affirmé.

John Kerry a déclaré que l'Iran, qui multiplie les signes d'ouverture depuis que Rohani a succédé cet été à Mahmoud Ahmadinejad, pouvait prouver sa sincérité en ouvrant ses installations nucléaires aux inspections et en ne dépassant pas certains seuils d'enrichissement de l'uranium.

«L'Iran doit prendre rapidement des mesures», a-t-il dit, «des mesures claires et convaincantes, pour répondre aux obligations de la communauté internationale concernant ses programmes nucléaires.»

Et M. Kerry de poursuivre : «Les mots ne remplacent pas les actes. Ce qu'il nous faut, ce sont des actes prouvant que nous et nos alliés dans la région ne pourront jamais être menacés par ce programme».

Interrogé sur la chaîne ABC, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a réaffirmé que le droit de son pays à enrichir de l'uranium à des fins pacifiques n'était pas négociable, tout en ajoutant que l'Iran n'avait pas besoin d'uranium de qualité militaire.

Hassan Rohani et Barack Obama se sont parlés au téléphone vendredi, une première entre dirigeants iranien et américain depuis la révolution islamique de 1979 à Téhéran.

Source : agences
30-09-2013 | 12:23
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut